Blog

Interview d’Arnaud, nouveau directeur de Marmoville

Publié le 17 décembre 2020 par Enjeu

Mercredi 9 décembre :

Bienvenue à Arnaud, nouveau directeur de l’Accueil de Loisirs de Brissac-Quincé !

Nous avons préparé, avec les enfants, quelques questions.

En voici quelques-unes, avec les réponses, pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas visionner la vidéo :

Q1 : Est-ce que tu peux te présenter rapidement ? 

R1 : « Je suis Arnaud Bigeard, le nouveau directeur de Marmoville. Avant d’être directeur ici, j’ai été directeur d’autres accueils de loisirs. J’ai avant ça été animateur dans des accueils mais aussi animateur randonnées, à vélos et nature. Je participe aussi dans des associations diverses et variées »

Q4 : C’est quoi pour toi le projet pédagogique ?

R4 : « Le projet pédagogique, c’est un écrit dans lequel on met tout ce qu’on a envie de mettre dans un centre de loisirs…  Quand on dit tout ce qu’on a envie de mettre, ce sont des idées de comment faire pour que les enfants s’amusent bien, comment on fait pour que les enfants grandissent quand ils viennent à l’Accueil de Loisir et repartent avec plus de savoir-faire qu’en arrivant. C’est comment on fait pour que les animateurs et animatrices s’amusent avec les enfants. Comment on fait pour que les enfants nous disent ce qu’ils ont envie de faire et qu’on puisse les accompagner. Le projet pédagogique c’est aussi les règles de vie, comment accueillir, à quelle heure on accueille, mange, fait les courses. C’est toute la vie du centre écrite sur un papier, pour qu’on sache comment ça se passe et comment on s’organise… »

Q5 : Est-ce que tu penses y ajouter des changements ?

R5 : « Moi tout seul, non, mais avec l’équipe oui. Un projet pédagogique, ça évolue toujours. Hier on a écrit un projet pédagogique avec les animateurs et animatrices, et puis demain on va continuer le projet pédagogique d’avant, mais on va le faire évoluer, parce que les temps changent, les enfants et les envies changent. Et donc un projet, ça évolue tout le temps. On va à un moment donné le faire évoluer et reprendre des éléments de l’ancien projet pédagogique et des anciens fonctionnements puis y apporter des choses nouvelles petit à petit. Et ça va continuer à évoluer comme ça. »

Q6 :  Est-ce que tu penses remanier le programme de la journée ?

R6 : « Encore une fois, je n’aime pas prendre les décisions tout seul, je demande toujours à l’équipe d’animateurs et animatrices s’ils ont envie de changer un peu le fonctionnement. Et c’est pareil, l’équipe demande aux enfants s’ils ont envie de changer le fonctionnement … Quoi qu’il en soit, il y a des choses qui ne changeront pas, comme les horaires d’ouvertures de l’Accueil de Loisirs, mais après, au milieu, on peut changer la manière dont ça s’organise, et ça c’est avec les enfants et les animateurs et animatrices qu’on va voir ça. »

Q7 : C’est quoi ton travail en tant que directeur ?

R7 : « Dans l’animation, on a coutume de dire qu’un groupe d’enfants, c’est le reflet de leurs animateurs. S’ils ne vont pas bien, c’est qu’il y a un problème dans l’équipe d’animation. Et si les enfants s’amusent beaucoup, c’est aussi grâce aux animateurs qui arrivent à tout faire pour que les enfants s’amusent bien. Donc, le rôle d’un directeur, c’est pareil mais avec les animateurs et animatrices. Moi mon but, c’est de faire en sorte que les animateurs et animatrices soient bien avec nous. C’est faire tout ce que je peux pour que les animateurs et animatrices aient toutes les cartes en main pour pouvoir bien s’occuper »

Q8 : Et les parents dans tout ça ?

R8 : « Mon but, c’est de pouvoir leur permettre de participer pour que le centre leur correspondent aussi, donc à un moment donné je vais consulter des parents, je ne sais pas encore par quel moyen, mais j’ai envie qu’ils prennent part au moment de loisir de leurs enfants, c’est un travail que je mettrai en place à l’avenir »